ARTICLE

</ Interview Pauline Christ >

célia chef de projet toulouse

Alexandre, chief community officer

Mai 2021

Pauline Christ – Recruteuse Indépendante

Alexandre : Bonjour Pauline, est-ce que tu pourrais te présenter?

Pauline : Bonjour, je m’appelle Pauline Christ et je suis recruteuse depuis 6 ans. Je suis spécialisée sur les fonctions support, en particulier la communication, le marketing et les métiers du digital. Je travaille avec des indépendants dans le cadre de La Collab Connect

Je me suis orientée vers le freelancing parce que j’ai toujours eu envie de me lancer à mon compte mais jamais le courage. Après la naissance de ma fille, je ne me voyais plus répondre aux contraintes du salariat, les heures de trajets, le manque d’indépendance, ne pas choisir ses projets, etc. Depuis novembre, j’ai sauté le pas et je suis freelance dans une société de portage à Montauban (AsCom).

Alexandre : D’où te vient cette passion pour ton expertise actuelle?

Pauline : J’ai toujours aimé mettre les gens en relation. Au démarrage en sortie de diplôme, je ne savais pas ce que je voulais faire. Et j’ai eu l’opportunité de travailler au service relations entreprises d’une école, où j’accompagnais les entreprises en recherche d’étudiants en alternance/stage. J’ai donc découvert le métier de recrutement, ma vraie passion car ce métier est dingue. En effet, contribuer humblement mais à son niveau, aider les gens à un moment de leur vie et de la même manière pour les entreprises trouver des ressources c’est ce qui me plait.

Alexandre : Quelles études as-tu fait pour en arriver ici ?

Pauline : J’ai effectué un BTS MUC à Paris, un Master 1 à l’ESAM (responsable en gestion, management) et un Master 2 à l’IFAG (Manager d’entreprise ou d’un centre de profit), mais ce sont davantage les expériences et les opportunités qui m’ont fait arriver à mon métier actuel puisque je suis issue de cursus plutôt généraliste.

Source : Unsplash – @Magnetme

Source : Unsplash – @Magnetme

Alexandre : Qu’est-ce qui te passionne au quotidien dans ton métier ?

Pauline : L’échange avec plein de personnes différentes. Et l’apprentissage sur chacun : leur passion et leur expertise.  

Alexandre : Que retires-tu de cette expérience en tant qu’indépendante?

Pauline : Pour le côté personnel, je dirai la liberté. La liberté de travailler avec les clients et les projets que je veux et qui correspondent le plus à mes convictions et valeurs. La liberté de créer face à un champ de possibles énorme. Et aussi, les limites que je me fixe. 

En ce qui concerne les bénéfices humains, je dirais l’énorme solidarité entre indépendants que je n’imaginais pas si importante avant d’en faire partie.

Alexandre : Depuis combien de temps collabores-tu avec La Collab ?

Pauline: J’ai commencé l’aventure avec La Collab début 2021 et plus précisément sur La Collab Connect qui vise à positionner les meilleurs talents au sein d’entreprises ayant des besoins en communication et marketing digital externalisés. 

Alexandre : Peux-tu me parler brièvement de projets que tu as eu avec La Collab ?

Pauline : J’ai collaboré avec La Collab sur une offre de placement de freelance pour accompagner les entreprises qui ont un besoin ponctuel. Notre mission est de les aider à identifier la bonne ressource dont ils ont besoin en termes de compétences et de valeurs.

Alexandre : Pour finir, conseillerais-tu de se lancer dans le freelancing?

Pauline : Oui et non. Je dirais 1 milliard de fois oui, pour tous les profils de nature indépendante et qui ont besoin de liberté dans le travail. Mais ma réponse serait non, pour les personnes qui ont besoin d’un cadre car ils vont se retrouver en souffrance. 

Il faut aussi être multicasquette et garder la tête froide tout le temps, ce qui est d’ailleurs le plus compliqué au quotidien pour moi. 

Une question? Un projet? Les experts de La Collab vous accompagnent ! 

Tips pratique
Tips pratique

Découvrez les outils que les indépendants de notre collectif utilisent pour une optimisation de leur temps et de leur efficience !

lire plus
Interview Tiffany Brillard
Interview Tiffany Brillard

En 2018, les réseaux sociaux regroupent 56% de la population française, selon les derniers chiffres compilés par l’agence We Are Social Singapour et Hootsuite.
Vous avez donc 1 chance sur 2 que notre cible utilise ces plateformes, pour la plupart quotidiennement.

lire plus