ARTICLE

</ ​Comment bien protéger ses données lorsqu’on est indépendant ? Le NAS, la solution semi-professionnelle et accessible >

Aldwin, Community Manager Freelance

Aldwin, Community Manager Freelance

Février 2022

👉 Cet article n’engage que son auteur et vise à vulgariser le domaine du NAS de manière à  toucher un maximum de personnes. Les usages étant multiples, La Collab ainsi que son auteur ne  pourront être tenus responsables des mauvaises configurations, gestions ou pertes éventuelles de  données. Le contenu de cet article est non exhaustif et a été écrit afin de sensibiliser les  indépendants à la protection de leurs données ainsi que de leurs clients.

À l’heure où j’écris ces lignes, très peu de sujets existent sur la protection des données et sur  les solutions à disposition des indépendants ou des TPE. Alors que les grandes entreprises sont désormais équipées et sensibles à la question de sécurité depuis de nombreuses années, quid des indépendants, de leurs données et de celles de leurs clients, si chères à leurs activités ? 

Support de formations, de présentations clients, créations graphiques, photos stockées en vue d’alimenter vos projets de l’année… exit le DRIVE by big G. et autres solutions de Cloud, à l’inverse de la tendance actuelle, je vous propose aujourd’hui de vous arrêter sur la centralisation de vos données, afin de garder un contrôle absolu sur celles-ci. 

SOMMAIRE : 

I/ Centraliser ses données : L’objectif de cette solution de stockage est bien évidemment la  sauvegarde permanente et la protection de vos données. 

II/ Choisir son NAS : Pour centraliser vos données, il sera nécessaire de faire l’acquisition  d’un NAS, appelé aussi serveur de stockage de réseau. 

III/ Choisir ses disques durs : À l’intérieur de votre NAS seront disposés au moins deux disques durs, d’une capacité de stockage qui variera selon vos besoins, afin de dupliquer les données en cas de pépins. 

IV/ Protéger son installation : Pour protéger votre installation semi-pro, un onduleur permettra de réguler le courant afin d’éviter les surtensions, mais aussi de protéger tout votre système en cas de panne de courant.

I/ Centraliser ses données : 

TOP 5 des raisons de centraliser ses données sur un NAS 

1- Dupliquer ses données et ainsi les protéger grâce à la configuration en RAID 1 

2- Garder le contrôle sur toutes vos données et s’affranchir des entreprises privées 

3- Constituer une bibliothèque multimédias professionnelle et/ou personnelle 

4- Collaborer à plusieurs sur des documents 

5- Synchroniser des fichiers entre ses appareils 

En tant qu’indépendant, vous recherchez une solution fiable, simple et efficace afin de conserver vos données ?

Vous pouvez tout à fait vous munir d’un boîtier à double-baies qui vous permettra de  connecter deux disques durs simultanément, et ainsi dupliquer vos données à chaque fois  que vous le souhaitez. Le problème avec cette solution est bel et bien le fait de devoir tout dupliquer manuellement sur votre « disque dur externe double-baies ».

La configuration dont je parle ici suppose que vous travailliez depuis un bureau fixe, avec  une box internet qui vous permettra d’avoir ainsi votre propre réseau en local. Cette  installation vous permettra par la suite de travailler depuis votre ordinateur en ayant toutes  vos données stockées dans le NAS. 

Comprenez qu’à terme, votre ordinateur ne sera qu’un support depuis lequel vous  accéderez aux données contenues sur votre NAS. 

En déplacement ? Vous pouvez toujours garder vos dossiers en cours dans un disque dur  externe ou bien accéder à votre NAS depuis l’extérieur. Oui, vous avez bien lu, il est aussi  possible de disposer d’un Cloud personnel, mais cette fonctionnalité nécessitera quelques  manipulations de votre part, et nous ne rentrerons pas dans les détails aujourd’hui.

NAS

unsplash – @alex-cheung

II/ Choisir son NAS 

De nombreux constructeurs reconnus comme QNAP, ou bien Synology proposent des  solutions de sauvegarde de données et des boitiers de qualité permettant d’accueillir de 1 à  7 disques durs et plus encore… Mais c’est sans nul doute Synology, leader du marché et  acteur français, que nous choisirons d’évoquer au cours de cet article. 

Les avantages de Synology :  

  • Une simplicité d’installation et d’utilisation rendant la solution accessible à tous. • Un système d’exploitation propre à Synology (DSM) mis à jour régulièrement. • Une communauté fortement engagée ainsi que de nombreux forums sur le sujet.
  • Une multitude de fonctionnalités telles que la sauvegarde automatique de vos  données, la programmation de l’alimentation de votre NAS (pour ne l’allumer que la  journée et ainsi réduire votre dépense énergétique), la création d’une bibliothèque  multimédia disponible sur vos appareils connectés au réseau local… 

Les différents modèles : 

  • DS : l’abréviation de DiskStation, le système d’exploitation intégré aux NAS Synology • 2 : le nombre de baies que contient le boitier 
  • 20 : l’année de sortie du modèle (2020 dans ce cas-là) 
  • j : la gamme destinée aux NAS pour les particuliers, moins puissante mais amplement  suffisante pour l’utilisation souhaitée. 

Prenons à titre d’exemple le boitier nu DS220J, il accueillera deux disques durs et sera disponible sur le site Macway (non-affilié) au prix de 199€. 

D’autres dénominations existent et correspondent aux différentes gammes de la marque :  

  • FS : solutions de stockage entièrement en mémoire flash 
  • SA : solutions de stockage professionnel évolutives 
  • slim : une gamme ultra compacte 
  • play : des NAS pensés pour le multimédia, avec un processeur adapté au transcodage • + : la gamme dotée de processeurs Intel 
  • +II : modèles identiques au +, mais avec un processeur plus récent 

Si vous débutez et que vous choisissez votre premier NAS, inutile cependant d’aller chercher  les modèles à plus de 2 baies, et la gamme J vous suffira amplement !

III/ Choisir ses disques durs 

Nous voilà arrivés à l’une des étapes cruciales de votre future installation ! Une fois votre  boitier nu choisi, vous devez maintenant trouver les disques durs qui accueilleront vos  données… Choisir au moins deux disques durs vous permettra de monter votre NAS en RAID  1 afin de « cloner » toutes vos données, et ainsi limiter la perte !  

Notez donc qu’avec cette configuration, si vous choisissez deux disques durs de 4To (Téraoctet), vous n’aurez pas 8To mais bien 4To de stockage disponible au final.  

Quels sont les différents types de disques durs qui existent ?

Au fil des années, la technologie a permis de créer des disques durs toujours plus rapides et  disposant de capacités de stockage toujours plus grandes. On distingue trois types de  disques durs :  

HDD (Hard Disk Drive en anglais) : Disque dur mécanique classique et bon marché, il a  longtemps équipé la plupart des PC fixes. Il est constitué de plusieurs disques et des  têtes lisent et écrivent des informations sur le disque. Néanmoins, il sera sensible à la casse  et aux chutes. 

SSD (Solid State Drive) : Plus performant et uniquement composé de puces électroniques, il  offre un accès rapide aux informations et aux programmes de votre machine (moins de  0,1ms). Il équipe désormais la majorité des PC portables et permet une ouverture des  programmes de manière quasi-instantanée. Contrairement à son grand frère, il ne sera pas  sensible à la chute. 

SSHD : Véritable hybride, il est composé d’un disque dur de fonctionnement classique,  associé à un module SSD qui joue le rôle de cache. Il permet d’offrir une large capacité de  stockage mais sera néanmoins lui aussi sensible aux chocs et à la casse du fait de son  fonctionnement mécanique. 

Quel disque dur choisir pour mon NAS ? 

Afin de compléter notre installation, nous choisirons d’utiliser des disques durs HDD spécialement conçus pour le NAS. Le disque dur NAS le plus couramment utilisé est le HDD  3,5 et certains boitiers n’acceptent que ce type de disque. Cependant la grande partie des  NAS sont capables d’accueillir les trois types de disques durs : 2,5 pouces, 3,5 pouces et SSD. 

Trois leaders proposent des disques durs qui composent à ce jour de  nombreux NAS pro : Seagate, WD et Toshiba. 

Une gamme de disques durs conçus spécifiquement pour les serveurs NAS 

Capables de fonctionner en groupe 24h/24 et 7j/7, les disques durs NAS résisteront mieux  aux vibrations et seront moins gourmands en énergie et donc plus économes, assurant ainsi  à votre installation une durée de vie plus longue.  

La grosse différence entre chaque modèle de disque dur spécialisé pour l’utilisation d’un  NAS, c’est la vitesse de rotation, indiqué par le sigle RPM (Rotation par minute) ou tr/min.  

Ce chiffre est généralement compris entre 5400 et 7200 pour des disques durs grand public.  Pour un NAS, la vitesse de rotation n’excèdera pas 7200 tr/min

Ce qu’il faut retenir c’est que plus la vitesse est élevée, plus l’accès aux informations  contenues sur le disque sera rapide. 

La capacité de stockage adéquat dépendra bien évidemment de votre usage. Un comptable  qui doit conserver des bilans Excel n’aura pas les mêmes besoins qu’un vidéaste qui doit  stocker ses rushs vidéo 4K, extrêmement volumineux et donc plus gourmands en espace de  stockage.

Voici ci-dessous un tableau des différents disques durs NAS disponibles chez les concurrents.  Le « cache » ou « mémoire cache » aura un petit impact sur la rapidité d’accès aux  informations contenues dans le disque, mais n’oubliez pas que les Tr/min priment. 

tableau données

Pour ma part, j’utilise deux disques durs de 2To, et j’arrive bientôt aux limites de mon  installation. Si vous prenez régulièrement des photographies, que vous traitez des fichiers  volumineux, ou que vous souhaitez aussi y stocker votre bibliothèque personnelle, vous  risquez d’être limité assez rapidement.

Je vous conseille de commencer directement par choisir deux disques durs de 4To afin  d’avoir de l’espace. En plus, la période hivernale est souvent synonyme de Bons Plans chez  les principaux web marchands. 

DATA

unsplash – @markus-spiske

BON A SAVOIR 

Quelle est la différence entre Téraoctet et Térabytes ? Vous verrez souvent To mais il existe  aussi l’appellation TB. En fait, il n’y a aucune différence, il s’agit juste de la traduction en  français de « Bytes ».

IV/ Protéger son installation électrique à l’aide d’un Onduleur. 

Lorsqu’on décide de s’équiper et de se lancer dans l’achat d’un NAS, cela peut parfois  s’avérer couteux. L’onduleur, dernier maillon de la chaîne est pourtant l’une des pièces  maitresses de cet écosystème.  

Voici un rapide tour d’horizon sur cet élément primordial mais trop souvent négligé.  

Qu’est-ce qu’un onduleur ? 

Un onduleur est un boitier constitué de plusieurs éléments qui permettront de protéger  votre installation électrique :  

Le redresseur permettra de transformer le courant alternatif en courant continu afin  de charger les batteries, et à alimenter l’onduleur. Il gommera ainsi les variations de  tension du réseau. 

✓ Grâce aux batteries, on pourra stocker l’énergie et ainsi disposer de quelques  précieuses minutes supplémentaires de fonctionnement pour éteindre nos  équipements en toute sécurité. 

✓ L’Onduleur transforme la tension continue émise par le redresseur ou les batteries  en une tension alternative, qui est de 230 Volts à 50 Hz (réseau électrique français). 

Vous l’aurez compris, en plus de fournir un courant continu permettant d’augmenter la  durée de vie de vos équipements, l’onduleur permettra de mieux gérer les coupures de  courant : Dès que votre onduleur détecte une coupure, ses batteries prennent le relais et  alimentent vos équipements pendant une durée qui dépend directement de leur autonomie. 

Dans notre cas, le NAS est relié physiquement à l’onduleur en USB afin d’être alimenté en  cas de besoin. Vous pourrez ainsi régler directement depuis votre interface Synology la  procédure à effectuer en cas de coupure, afin d’éteindre votre NAS en mode sans échec. 

À titre d’exemple : Mon onduleur fournira du courant pendant 9 minutes, le NAS basculera  en mode sans échec après 3 minutes et démontera les volumes (disques durs), permettant  ainsi de ne perdre aucune donnée. 

Les différents types d’onduleurs. 

On distingue à ce jour trois types d’onduleurs, ayant chacun ses propres spécificités. Bien que le Off line soit très simple en termes de fonctionnement, il permettra de protéger les  installations les plus modestes.

Attention, lors de votre choix, assurez-vous de la présence du port USB afin de pouvoir  connecter directement votre NAS à votre onduleur. 

Quelle puissance ?  

En fonction de votre installation et du nombre d’équipements connectés, vous aurez besoin  de plus ou moins de puissance. Certains modèles d’onduleurs disposent seulement de 4  prises quand d’autres en auront 8, et leur temps d’autonomie variera lui aussi en fonction de  la puissance ! 

Un rapide tour sur meilleurtest vous permettra de faire votre choix, mais on constate que  l’onduleur ECO USB de 650VA produit par Eaton nous apporte le meilleur rapport  qualité/prix. À titre personnel, il m’a déjà sauvé quelques fois lors de coupures de courant,  permettant ainsi à mon NAS de résister quelques minutes le temps que le courant revienne.  

Après un an d’utilisation, l’état de santé de NAS reste bon, et ce en dépit de quelques  coupures. 

Pour conclure, choisir de travailler avec un NAS vous permettra de gagner en productivité  grâce aux nombreux outils proposés par Synology, mais aussi de faire un pas vers une  installation plus poussée et semi-professionnelle, offrant de belles perspectives d’évolution  par la suite. 

C’est aussi un moyen de ne plus s’encombrer de nombreux disques durs et de limiter les  pertes matérielles, si l’un de vos disques vient à tomber en panne.  

Attention, cette installation n’est pas non plus infaillible, c’est pourquoi vous pouvez aussi  garder une copie vos données les plus utiles et sensibles à portée de main sur un autre  disque dur physique.  

Pour les plus pointilleux, et ceux qui souhaiteraient tout de même sauvegarder leurs  données sur un Cloud externe, une alternative comme Swiss Backup, évoquée ici par le  Blogdumodérateur est aussi possible.  

Enfin, le sujet étant très vaste, je ne peux que vous conseiller de creuser un maximum afin  de trouver la solution NAS qui correspondra le plus à vos besoins !

tableau données

Pour aller plus loin : 

Pourquoi investir dans un NAS 

Les différents usages d’un NAS 

Expliqué en vidéo  

Guide complet sur les différents disques durs NAS  

Guide ultra complet pour bien choisir son onduleur  

Expliqué par Synology : Onduleur by Synology 

Expliqué par EDF

Onduleurs

Comparatif plus poussé 

Configurer son onduleur 

Acheter un NAS double-baies Synology de 4To déjà monté, c’est possible aussi 

Intégrer son NAS dans son installation domotique

La Collab est une entreprise collective engagée, réunissant 130 experts freelances multi-spécialistes et passionnés par les métiers du marketing, communication, digital.  Présents à ToulouseParis, Marseille et Nantes, notre accompagnement est sur-mesure, de la réflexion stratégique aux opérations créatrices de valeur pour votre entreprise.

Une question ? Un projet ? Les experts de La Collab vous accompagnent ! 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

COMMUNIQUER SUR LINKEDIN
COMMUNIQUER SUR LINKEDIN

FORMATION: Communiquer sur LinkedIn INFOS CLÉS / FORMATION COURTE NON CERTIFIANTEPublic visé : Responsables marketing, équipes marketing & communication, dirigeants et leurs salariés Durée et modalité d’organisation : 2 journée de 7h (ou formats de 3h30) Nombre...

lire plus
TOP 8 DES POP-UPS COOKIES LES PLUS CRÉATIFS
TOP 8 DES POP-UPS COOKIES LES PLUS CRÉATIFS

Votre choix d’accepter ou de refuser les cookies se fait sous la forme de messages “pop-up”, c’est-à-dire des messages automatiques qui surgissent quand vous ouvrez un site internet.
Alors les cookies, on les accepte ou pas ?
Voici le top 8 des pop-ups cookies les plus originaux !

lire plus
MUST HAVE – INBOUND MARKETING / LUCIE VICTOR
MUST HAVE – INBOUND MARKETING / LUCIE VICTOR

L’Inbound marketing, vous connaissez ? Opposé à l’Outbound (ou publicités intrusives), ce terme a été inventé et utilisé pour la première fois en 2006 par les deux fondateurs de HubSpot, Brian Halligan et Dharmesh Shah. Il désigne une technique marketing consistant à influencer les comportements d’achats en ligne en proposant du contenu de qualité.

lire plus
IMCONSEILS
IMCONSEILS

Profitez de -15% sur un audit RSE de 4H ainsi que sur un atelier collectif « Premier pas R.S.E de l’indépendant·e » !

lire plus