BAL LOCAL

Les freelances, génération précaire ? Sécurité & travail – Adrien Vincent, DG de Freelancr

celia chef de projet

Célia a rencontré Adrien Vincent, DG de Freelancr

Penses-tu que nous sommes en train de vivre une révolution du monde du travail ?

Oui clairement, parce qu’il y a eu l’avènement d’internet, il y a eu l’avènement de plein de technologie, il y a la petite mort de l’industrie, il y a plein de choses qui arrivent et qui fait que le monde du travail bouge. De là a dire que demain il n’y a plus de salarié et que des freelances parce que c’est peut être la question qui vient après, je n’irais pas jusqu’à là. Mais oui le monde du travail bouge énormément avec son lot de choses superpositives, on a la technologie, l’intelligence artificielle, toutes ces choses là qui arrivent, qui transforment le monde et avec son lot de choses un peu moins drôles, donc les industries qui disparaissent un petit peu, les métiers manuels d’avant qui disparaissent, et peut être un équilibre qui va se trouver. Et au milieu effectivement ces petits freelances qui étaient tout petits à l’époque et qui deviennent de plus en plus importants. Dans des proportions peut être qui ne sont pas celles qu’on lit dans les médias aujourd’hui mais qui sont des proportions quand même assez intéressantes.

 

 

 

 

Et alors c’est quoi être freelance, c’est une mentalité ?

C’est plein de choses. D’ailleurs je lisais une étude il n’y a pas longtemps sur le sujet. Être freelance c’est soit subit, soit ne mentalité, soit un peu des deux, soit un petit job parce qu’on a l’opportunité d’avoir un petit job en plus ou soit un petit job parce qu’on ne gagne pas assez d’argent en tant que salarié et qu’on veut gagner un peu plus d’argent. Donc je dirais que ça veut tout et rien dire. Mais le vrai freelance, le freelance tel qu’on le voit aujourd’hui nous dans nos métiers c’est quelqu’un qui a clairement choisi la liberté, l’entrepreneuriat, parce que pour un freelance c’est un chef d’entreprise, il est tout seul et c’est encore plus dur que quelqu’un qui a des associés et qui veut une certaine forme de liberté.

 

Le portage ça veut dire quoi ? Qu’on est freelance et salarié ?

Cela veut dire qu’on est freelance et salarié. Fondamentalement un salarié porté est indépendant, il trouve ses clients tout seul, il négocie ses missions tout seul, il travaille quand il veut. Le portage emprunte les avantages du salariat et conserve l’indépendance du consultant ou de la personne qui est en portage. Donc la société de portage va être un tiers entre son client, elle va facturer le client et elle va transformer ce chiffre en salaire. Donc cette transformation se fait par un contrat de travail et pas un bulletin de salaire. Et c’est important car derrière on arrive à donner une sécurisation par une fiche de paye, par un contrat de travail à des gens qui sont fondamentalement indépendants. Donc le revenu dépend bien de leur travail, si ils n’ont pas de clients ils n’ont pas de revenus.

 

 

Adrien Vincent DG de Freelancr

Cet article est basé sur un épisode du Bal Local, votre podcast dédié au freelancing et à la transformation du travail.

Pour écouter les épisodes du Bal Local, rendez-vous sur nos plateformes de streaming !

LA MARQUE EMPLOYEUR ????
LA MARQUE EMPLOYEUR ????

La marque employeur est avant tout, l’outil “d’inbound recruiting”, pour transformer les candidats en futurs ambassadeurs de l’entreprise.

lire plus